loader
banner

Togo Réveil :

Élimination des Violences Basées sur le Genre : Les professionnels des Médias édifiés sur les innovations du cadre légal et législatif

Les associations Cœurs Solidaires et Femmes d’Actions mobilisent les médias pour la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) au Togo. Les associations en partenariat avec ses partenaires des Nations Unies ont organisé ce vendredi 13 janvier 2023 à l’intention des professionnels des médias un atelier de vulgarisation des récentes innovations des textes de lois au Togo sur les Violences Basées sur le Genre (VBG). Les échanges présidés par les responsables des dites associations Prof. Kouméalo Anaté et Me Molgah Kadjaka avec l’appui du consultant Ahondo Komla ont permis d’outiller les participants afin de leur permettre d’apporter la bonne information aux populations sur la question.

L’atelier auquel ont également pris part le préfet du Golfe et le représentant de son collègue d’Agoe Nyive et le Chef canton d’Aflao Gakli Toguigan Dzidzoli Detu X a ainsi permis d’édifier les participants sur les récentes innovations intervenues dans le cadre juridique, sur les questions des droits de la femme, les questions des Violences Basées sur le Genre.

«Au Togo, nous n’avons pas un seul texte de loi sur les Violences Basées sur le Genre. Le Togo a reparti ou dispersé les aspects liés à cette question dans différents textes. On a au moins 5 textes qui vont aborder un aspect donné de ce combat. Que ce soit les juges ou nous citoyens lambda, on a pas cette possibilité d’aller consulter tous ces textes quand on en a besoin. Donc notre ambition à partir de cet atelier est que demain nous puissions mettre à disposition un guide qui recense et met en forme ce qui concerne spécifiquement les aspects des droits des femmes et de Violences Basées sur le Genre», a souligné Prof Germaine Kouméalo Anaté présidente de l’association Cœur Solidaire.

Cinq textes étaient au cœur des échanges. La Loi relative à la protection des apprenants contre les violences à caractère sexuel au Togo ; la Loi de modification de la loi n° 2015-10 du 24 novembre 2015 portant nouveau code pénal, modifié par la loi n° 2016-027 du 11 octobre 2016 ; la Loi de modification n° 2021-012 du 18 juin 2021 portant code du travail (modification de l’article 190 du code du travail). Il s’agit également de la Loi de modification de la loi n° 2011-006 du 21 février 2011 du code de sécurité sociale (modification de l’article 40) et celle portant modification de la loi n° 2012-014 du 6 juillet 2012 portant code des personnes et de la famille, modifié par la loi n°2014 – 019 du 17 novembre 2014.

L’objectif pour le gouvernement en apportant des innovations aux textes est d’éradiquer les VBG, de rétablir l’équilibre dans les rapports hommes/femmes et de renforcer la protection des femmes contre les VBG.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

× Comment puis-je vous aider ?